Un mélange contre le cancer du foie !

343

Il y a quelques années, quelqu’un m’avait demandé des idées pour prévenir le cancer. J’en avais suggéré plusieurs : une grande salade verte ou une préparation de salade à base de chou cru émincé, de carottes râpées et de raisins secs.

Aujourd’hui je viens vous proposer un mélange extrait de trois de nos plantes et capable de faire régresser ce redoutable cancer du foie, si le mal est à son début. 

Qu’est ce que le cancer du foie ?

Le cancer du foie est une tumeur maligne qui se développe à partir des cellules hépatiques, aussi appelées hépatocytes. Il s’agit d’un cancer plutôt rare, qui survient préférentiellement sur des lésions hépatiques préexistantes, telles que la cirrhose ou les hépatites. Le cancer du foie se manifeste quand des cellules anormales se forment de façon incontrôlée dans les tissus du foie. Il faut distinguer le cancer primitif encore appelé hépatome ou encore carcinome hépatocellulaire qui prend naissance au niveau des cellules du foie,  du cancer métastasique qui se forme d’abord ailleurs dans l’organisme avant se propager dans le foie. Les cellules cancéreuses provenant d’un autre organe peuvent facilement atteindre le foie par le flux sanguin, étant donné le rôle de filtre du foie. Les premiers sites de ces cancers sont habituellement le côlon, le pancréas, l’estomac, les seins ou les poumons.

Quelles sont les causes probables de ce type de cancer ?

Les causes du cancer du foie sont encore méconnues, mais certains facteurs de risques ont été identifiés notamment : l’hépatite chronique B ou C, la cirrhose du foie, le diabète sucré, une exposition à certaines toxines, comme certains types de champignons (les aflatoxines), le chlorure de vinyle, les stéroïdes anabolisants et l’arsenic, le tabagisme, l’alcoolisme.

Quels sont les signes de la maladie ?

Notons que le cancer du foie peut rester silencieux pendant longtemps avant que des signes d’anomalies ne surviennent. Les dégâts subis par le foie laissent apparaître les symptômes qui suivent : une accumulation de liquide dans la région du foie et des intestins ou ascite, le jaunissement de la peau et du blanc des yeux ou ictère, une fièvre, de la fatigue, une douleur abdominale, une perte d’appétit et de poids, une douleur au dos, dans l’abdomen ou autour de l’omoplate droite, la présence d’une masse dure sous la cage thoracique, une urine foncée et des selles grises, une faiblesse.

Un « mélange miracle » pour freiner le cancer du foie !

Pour combattre le cancer du foie comme tout autre type de cancer, le mieux c’est de se lever de bonne heure car, à un stade avancé son traitement risque d’être difficile voir impossible. Le mélange que nous allons vous proposer est obtenu à partir de quatre plantes : le Xylopia aethiopica ou « jar », le Trichilla roxa ou « farxan », le Ximenia americana ou « ngologne » et le Kigelia pinnata ou « dambal ». (Information sur ses plantes à compléter dans : sambamara.com).

La posologie est la suivante : une cuillère à soupe de poudre de « jar » à mélanger avec deux cuillères à soupe de poudre de « farxan », 3 cuillères à soupe de poudre de « dambal » et une cuillère à soupe de poudre de ngologne. Infusez une demi cuillère à café du mélange dans un demi verre d’eau chaude, laissez refroidir, filtrer et en boire après chacun des trois repas.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here